content

PROLOGUE

 

L'ordre mondial était maintenu par le cycle de la création et de l'extinction. Les deux dieux qui avaient le contrôle sur la Lumière et les Ténèbres avaient la charge de la protection de l'ordre sur Gaïa.


Ils faisaient partie des divinités les plus respectées et les plus fiables parmi le panthéon. Ils décidèrent qu'ils s'occuperaient du monde matériel dans lequel les humains vivaient, promettant de leur fournir un avenir incomparable. Ainsi, les Deva, représentants de la Lumière, et les Asura, représentants des Ténèbres, furent envoyés sur terre pour aider les humains à construire une grande et forte civilisation. C'est depuis ce jour que les humains sont désormais appelés Gaïa, afin d'honorer leurs fières origines - la terre de Gaïa.

Le temps passa et les Gaïa semblèrent arriver à une époque stable et prospère. Ils surpassèrent les différentes crises et trouvèrent le chemin vers la liberté et la paix. La civilisation commençait à prospérer.


Un jour, une sorcière apparut. Elle pratiquait la magie noire et voulait dominer le monde. La paix commença à se fragiliser. En promettant de grands pouvoirs à ceux qui se rangeraient de son côté, elle vit les rangs de son armée croître de façon démesurée, et devint encore plus puissante. Nombreux furent ceux trompés par les tentations de la Sorcière, et la suivirent tels des fanatiques assoiffés de puissance. Ils causèrent une grande confusion au plus profond de Gaïa. Ses pouvoirs devinrent si grands que les Deva, les Asura et les Gaïa durent travailler main dans la main pour la stopper. 

 

Après une longue et épuisante bataille entre les Deva, les Asura, les Gaïa et la Sorcière, celle-ci fut finalement capturée et brûlée. La paix revint sur Gaïa.

Quelques décennies plus tard, un nouveau mouvement apparaissait sur Gaïa, qui remettait à nouveau en cause la paix mondiale.