content

CHAPITRE 4 - CHASSE À LA SORCIÈRE

 

Les forces alliées des Deva, Asura et Gaïa se mirent en marche. Leur première action fut d'interdire qui que ce soit de parler de la Sorcière. S'en suivit une véritable traque...

 

 

L'alliance envoya ses meilleures troupes pour capturer la Sorcière vivante. Nombreux furent ceux qui la défendirent, et beaucoup de personnes virent la mort arracher leurs vies inutilement.

 

 

Bien que les plus puissants paladins et les plus rusés des assassins Asura fussent envoyés, la Sorcière et ses partisans parvinrent à les repousser sans difficulté. Des rapports ont même énoncé que lors de la chasse, la Sorcière utilisa des pouvoirs si puissants qu'elle pouvait partager les cieux en deux.

 

 

Ce fut un long et pénible combat, mais la Sorcière et ses adeptes ne pouvaient plus résister au nombre incroyable des forces alliés, qui réussirent enfin à la capturer.

 

 

Une fois capturée, on l'amena devant un tribunal. Sa sentence fut le bûcher purificatoire, pour les bouleversements mondiaux qu'elle avait commis. Les juges ne commentèrent pas les questions concernant la "vérité" dont la Sorcière avait parlé. Ils ne confirmèrent pas son existence, mais ne l'infirmèrent pas non plus.

 

 

 

Beaucoup de personnes vinrent voir la Sorcière brûler sur le bûcher. D'aucuns dirent qu'elle maudit chaque être vivant dans le monde. D'autres affirmèrent qu'elle ne dit mot ni ne cria alors que son corps se consumait.

 

Cependant depuis ce jour, l'histoire de la "Sorcière" passa de génération en génération. Aujourd'hui encore, le simple mot "sorcière" rappelle à tout Gaïa ce qui s'est passé jadis. Le mot "sorcière" est désormais synonyme  de peur.